Please reload

PAR TAGS : 

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • Instagram Clean Grey

Laisser tomber le ''si''

19/02/2018

Le retour au travail a été assez brutal.

L'équilibre que j'avais retrouvé durant les vacances était mis en danger. Parce que mon compteur anxieux était à zéro, j'ai pu être consciente de tous les petits stress quotidiens qui allaient rapidement s'accumuler et m'épuiser si je ne trouvais pas un moyen de briser le cycle.

 

J'ai demandé de l'aide.

 

Deux intenses sessions de programmation neurolinguistique avec Claude Webster m'ont permis d'identifier les causes principales de mon anxiété et de m'armer de moyens pour y faire face. (Les séances ont été particulièrement efficaces parce que j'avais déjà commencé à travailler sur mon anxiété. Il n’existe pas de solution magique, mais la PNL m'a aidée à faire un grand pas en avant).

 

J'ai réalisé, entre bien d'autres choses, que je questionnais beaucoup mes capacités à prendre une bonne décision sous la pression. Je me suis donc instauré un code de priorités claires pour guider mes choix quand je sens mon esprit embrumé par la peur : ma santé passe en premier, mon développement artistique en second et en troisième place, mon développement professionnel.  

Ça semble évident non?

 

Pourtant, combien de fois ai-je accepté un contrat en sachant que je n'avais pas encore les moyens techniques de le remplir, sans mettre en jeu ma santé vocale? Ou encore, combien de fois ai-je pratiqué et pratiqué jusqu'à m'en donner mal à la gorge? Combien de fois ai-je négligé mon sommeil pour des soirées de ''networking''?

 

Avoir une phrase clé pour me rappeler mes priorités m'aide beaucoup à faire face à ma peur de prendre la mauvaise décision, de manquer le train et de passer à côté de ma carrière. Il n'y aura pas de carrière sans une voix et une artiste développée, et il n'y aura pas de croissance technique et artistique sans la santé. Alors voilà, je priorise.

 

Deuxième résolution : en finir avec le ''si''. Si j'avais, si j'étais, si je pouvais...

La musique n'arrête jamais pour contempler ce qui est fait, elle est mouvement, elle est maintenant.

Je travaille très fort à concentrer mon esprit sur le moment présent, en réalisant des défis quotidiens réalistes et en célébrant les réussites de chaque jour.  

J'essaie aussi d'avoir davantage confiance en mon instinct. Ces jours-ci, je ressens le besoin de lire des romans, de faire beaucoup d’exercice physique et de chanter mes chansons. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais je suis ces pulsions pour voir où elles me mèneront. J'ai longtemps eu peur de l'éparpillement. Peur de perdre ma voie. Pourtant, depuis que je reconnais et répond à mes besoins variés, je me sens beaucoup plus ancrée et satisfaite lorsque je chante de l'opéra.

 

En me relisant, je trouve que tout ça semble si simple et naturel, et je me demande pourquoi j'ai mis tant de temps à le réaliser. La peur paralyse et rend parfois aveugle aux évidences. Les troubles anxieux sont très répandus parmi les artistes. Parlons-en, ça fait du bien.

J'ai demandé de l'aide, et je vais mieux.

Simple comme ça.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload