La contralto Rose Naggar-Tremblay commence sa formation musicale par le piano et le chant choral, puis aborde dès l’âge de 12 ans le chant classique à l'école préparatoire de musique de l'UQAM puis au Cegep de St-Laurent. Elle poursuit ses études à l’Université McGill où elle obtient un baccalauréat en interprétation vocale, avec une mineure en littérature et culture européenne. Elle intègre l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal de 2017 à 2020, où elle se fait remarquer par sa voix sombre et veloutée.

Personnalité artistique riche et originale, elle met sa créativité et son amour des langues au service de diverses créations artistiques, parmi lesquelles l’écriture de livrets et de spectacles pour enfants, ainsi que l’interprétation d’opéras contemporains, un répertoire qu’elle affectionne tout particulièrement.

En 2018, elle incarne Zora dans Svadba de Sokolovic à l’Opéra de Montréal, production qui remporte le Prix Opus de l’Evénement musical de l’année. La saison suivante, elle interprète le rôle de Gertrude Stein dansTwenty-Seven (Gordon et Vavrek) et participe à la création de l’opéra La nuit est ma femme (Côté et Ivy) dans le rôle de Gabrielle au courant de la saison 2019-2020.

Rose est également une interprète de musique de chambre très active, participant à de nombreux concerts et récitals. On l’entend récemment comme soliste dans Palmeri Magnificat, Choeur de la montagne, 2019.Handel Messiah, OPCM, 2019. Vivaldi Dixit Dominus, I Musici, 2019. Mozart aria concert, Orchestre de l’Agora, 2019. Anita (Concert), West Side Story, Orchestre de la Francophonie, 2019. BWV 7, BWV 89, BWV 21, Serenata at St-John, 2018-2019. le Requiem de Mozart (Orchestre philharmonique et chœur des mélomanes), dans le Requiem de Duruflé (Chœur de l’Orchestre Métropolitain) dans les cantates et en récital au Festival Montréal Baroque, au Highlands Opera Studio et au Toronto Summer Music festival qui lui vaut d’ailleurs une critique très chaleureuse dans la revue Ludwig Van Toronto ''It’s a big, rich, hall-filling low mezzo bordering on contralto, yet her top is big and firm. I loved “Von ewige Liebe” by Brahms, which she sang with dramatic acuity. “Comment disaient-ils” showed off her excellent technique, complete with a beautifully controlled pianissimo. But the best was “Immer leiser wird mein Schlummer” which really showed off the richness and resonance of her sound. '' Joseph So.

Après avoir fait ses débuts en Europe dans le rôle-titre de Carmen à l’Opéra de Sofia en octobre dernier, elle a remporté le premier prix d’opéra du concours Enesco Paris, la bourse Jeune espoir lyrique canadien ainsi que des contrats en Allemagne, Italie, Corée, Bulgarie et aux Pays-bas lors du gala des Jeunes ambassadeurs lyriques ainsi que le premier prix et le prix pour la meilleure interprétation d’une oeuvre canadienne (pour son interprétation du cycle Healing dont elle est également l’auteure et la co-compositrice avec Éric Champagne) lors du concours de chant de l’Orchestre symphonique de Montréal et une bourse de développement de carrière remise par la Fondation des Jeunesses musicales du Canada. 


Elle participera au lancement de l’album de l’opéra la Nuit est ma femme de Mathilde Côté sur lequel elle chante le rôle de Gabrielle les 12 et 13 mars 2022 et se produira avec l’Orchestre Symphonique de Montréal le 12 mai 2022.